15-01-18 – On se la coule douce dans le Grand Massif

Après l’avoir survolé en parapente, je suis de retour sur le Haut Giffre et c’est un voile blanc de 40 000 hectares qui offre une multitude d’activités aussi bien aux débutants qu’aux plus aguerris,
en solo, entre amis ou en familles.C’est la promesse d’un hiver sportif et gourmand, à partager.

Petit déjeuner à la Jaÿsinia



Les papilles se réveillent, en se promenant dans la ruelle principale
de Samoens, l’odeur typique du pain frais, de la pâtisserie se fait sentir.

C’est ici que Thierry Froissard, Meilleur ouvrier de France, avec le
titre champion du monde dans sa poche, a reprit le flambeau d’une adresse emblématique du village, la Jaÿsinia il y a près d’une vingtaine d’années, en 1998.

Cette pâtisserie historique de Samoens est présente depuis 1880 et a vu trois générations de pâtissiers de la famille Nicodex.
D’origine Citadine, Thierry Froissard venait passé ses vacances en famille dans la région et puis tout a été très vite, la boutique était prestigieuse et il s’installe avec sa femme et ses trois enfants.
Aujourd’hui il vous propose de succulentes spécialités dans une ambiance alpine.

L’accueil y est chaleureux et je ne peux que vous suggérer de pousser la porte pour aller déguster la délicieuse spécialité pâtissière à base de myrtilles: La brioche Septimontaine (Brioche au beurre, myrtilles et crème fraîche) ou la tarte septimontaine.

Une spécialité qui ne laisse pas de glace car l’été c’est plus de 40 parfums différents qui vous sont proposés.

Mais qu’est ce qui fait la différence?
“La technique y est un petit peu pour quelque chose mais ce sont surtout les qualités des produits locaux que j’utilise. Ma matière première c’est de la crème, du lait et du beurre frais, soigneusement
choisis” estime Thierry Froissard.

De la traditionnelle Vanille Bourbon au duo abricot/lavande en passant par citron vert / basilic, Génépi ou encore la glace au Tonka et les chocolats.
Chaque saison à son lot de spécialités.
Pour l’heure c’est place aux gourmandises au cacao, en été la glace, en automne les confitures et les confiseries artisanales. 99% des produits vendus sont réalisés dans la maison.

La visite du village de Samoens



Samoens se situe en Haute-Savoie, au bord du Giffre à 700m d’altitude.

Un village, 9 hameaux, que j’ai découvert pour la 1ère fois il y a plus de 25 ans lors de vacances avec mes amis parapentistes.

De Taninges, je remonte une superbe vallée, dépasse Morillon et j’arrive à ce charmant village entouré de quelques montagnes aux noms plutôt sympa comme La Bourgeoise et Le Criou, une montagne calcaire, dont la base est couverte d’épicéas, plus haut on y marche dans les alpages et les chalets en bois font office de décor puis encore un peu plus haut jusqu’au sommet on se situe sur un terrain karstique, le
sentier longe fissures, crevasses et même le gouffre Mirolda (du nom de trois spéléologues Michel, Roland et Daniel,…)  dont la profondeur est de -1733m.

Dans le cœur historique de Samoens, les anciennes halles du marché renvoient à un passé ancestral, en demeurant un lieu de rencontre et de convivialité incontournable de la vie locale.

Un endroit où l’on va boire un pot après avoir fait une belle journée de vols en parapente.
Les randonneurs y posent leurs sacs et leurs bâtons de marche sous le majestueux tilleul.

Le décor est planté, la station de ski est à vue et la télécabine vous emmène  d’une traite à 1600m aux Saix.
Plein nord, c’est l’avantage d’une neige de qualité, même tard dans la saison.

Pour résumé, c’est un village-station romantique, charmant, idéal en famille, entre amis et se trouvant en vallée proposant une multitude d’activités en toute saison.

On y pratique du sport, de la randonnée au ski.
On y fait des découvertes historiques au cœur du village tels que des monuments religieux qui sont très présents dans le patrimoine septimontain.

Le jardin botanique alpin est « sculpté » sur le flanc montagneux au sud du village, et le sentier qui monte vous permettra de dominer le village. 2500 espèces sur 3700 Ha provenant des cinq continents :

 

Un passage obligé s’impose quand on vient séjourner à Samoens.

Pour les rois de la glace : 3 options : La Jaÿsinia et ses gourmandises, la patinoire implantée au cœur du village avec ses galas de patinage ou ses matchs de hockey ou la cascade de glace, une expérience rare pour se hisser sur des parois éphémères. (infos à l’office de tourisme tout proche de la patinoire)
J’ai logé en plein centre du village dans cet agréable hôtel, trois étoiles : Les Glaciers.
Et le temps d’un déjeuner nous avons goûté à la bonne table du Relais Septimontain.

La Marche Afghane – Relaxation, détente et bien être.



Synchroniser sa respiration avec le rythme de ses pas pour une marche régénératrice.

On se concentre sur notre respiration en fonction de l’effort à fournir et au fur et à mesure, on s’ouvre l’esprit, on prend conscience de soi, de son existence et de ce qui nous entoure.

Un véritable ressourcement sur les pentes de la Bourgeoise à la façon des nomades Afghans.

Mon article complet sur cette activité: Cliquez-Ici


Une soirée à déguster une fondue aux cèpes dans une Yourte



Je suis attendu à Morillon, pour mettre des raquettes sous mes pieds et remplir mon sac de fromages, de champignons et le Génépi.
Pour les friands de nouvelles expériences gustatives, Nicolas et Valérie nous invitent à savourer une fondue savoyarde dans une véritable Yourte Mongole.

Avant le réconfort, place à l’effort avec une petite marche en raquettes depuis le village de Morillon.
L’occasion de se mettre en appétit, de découvrir une multitude d’étoiles puisqu’il fait nuit et nous marchons à la lueur de la lune, absente cette nuit là.
Le repas est servi suivant plusieurs traditions.
La toute première étant la façon dont on entre dans la Yourte; toujours le pied droit en premier.
Pour le reste je ne peux que vous conseiller de vous inscrire au plus vite à l’office de tourisme pour vivre ce grand moment magique avant de redescendre au village par les pistes, et pourquoi pas sur une luge !

Le Grand Massif – 4ème plus grand domaine skiable de France

Ce matin je suis attendu au village des Carroz, plus haut dans la montagne.
J’ai rendez-vous chez Newloc, l’enseigne Skiset, non loin de l’Office
du Tourisme des Carroz.
Le magasin est équipé d’un système informatique qui calcule en 30 secondes la forme parfaite de mon pied.
La longueur, la largeur, le volume, le coup de pied et hop on me sort aussi vite une paire de chaussures. J’essaie, Rapide et Top service !

Quelle chance, j’ai en test une paire de ski Salomon S/max Blast.
Pour l’hiver 2018/2019 vous les verrez probablement partout dans les stations.
Sur les surfaces glacées le ski a une super accroche et il répond super bien.
Lors des virages ils nous propulsent vraiment.
Un ski technique, pas si facile mais pour ceux qui ont du niveau, vous
allez, comme moi, vraiment vous faire plaisir en carving et en vitesse.
Le transfert d’un carre à l’autre est d’une rapidité exemplaire.
J’adore !

Bon il est temps de vous parler maintenant du domaine skiable: Le GRAND MASSIF !

5 villages (Sixt Fer à Cheval, Samoens, Morillon, Les Carroz et Flaine)

40000 Ha réparti en deux forfaits skiables: le Secteur Flaine et le
secteur Massif

1800 mètres de dénivelé entre 700m et 2500 mètres

Le tout dans une application sur votre téléphone portable, pour ne pas
vous perdre sur les pistes.

15 zones ludiques réparties sur les 5 stations dont la Cool Zone de
l’Oasis aux Carroz:

Un snowpark avec plus de 30 modules et aussi un véritable Boardercross
qui filmera votre descente grâce aux 7 caméras disponibles.

On l’active avec le forfait, on glisse dans les virages relevés d’un niveau bleu et à l’arrivée, on inscrit son adresse mail et le Rush est envoyé aussi vite que votre descente.

La Forêt Myztérieuze de ZiziPanpan à Samoens: Accès secret !

Dans ce parcours naturel en sous-bois, le facétieux ZiziPanpan a placé 5 murs en mousse pour barrer la piste aux skieurs, vous n’aurez qu’à essayer de les franchir.

La grande nouveauté étant la modernisation du domaine skiable du Giffre grâce à la mise en route du télésiège 6 places “Coulouvrier” à destination de la Tête des Saix.

944m de dénivelé, 3000 personnes/heure.

C’est en plus la création de 4 nouvelles pistes, 2 bleues et 2 rouges.

La piste emblématique du Grand Massif: La Marvel, ludique de par ses panneaux sur la faune locale, elle permet d’apprécier le panorama tout en dévorant son lunch le midi sur un des nombreux bancs en bois.

Déjeuner aux Servages d’Armelle



Alors ici c’est pour moi un coup de foudre !
Deux anciennes fermes d’alpage datant de 1788 utilisées pendant l’été.
Période de l’année où les vaches vivent en altitude.
2 siècles plus tard, les pistes de ski se sont développées.
Armelle, originaire de Viuz-en-Sallaz est passionnée de ski et devient 4 ans durant, membre de l’équipe de France, au milieu des années 1970.
Après quelques saisons aux Carroz comme monitrice de ski,  Armelle se reconvertit naturellement à la cuisine en ces lieux avec l’aide de son mari.

Jolie femme combattive et passionnée, ce petit resto/bar deviendra très vite une adresse incontournable pour manger et dormir comme à la maison, au pays des Carroz.

Nous sommes aux Servages d’Armelle, la vue surplombe le village des Carroz et j’aperçois devant moi le Môle et le Pic Marcelly.

Je trouve le chalet magnifique, alliant le charme de vieilles poutres en bois à la décoration intérieure comme je l’aime avec de superbes photos exposées, un feu ouvert au milieu de la prestigieuse salle à
manger et une cuisine ouverte.


C’est une ambiance montagne comme on l’aime alliant le bois au contemporain.
Nous sommes ici pour déjeuner au bord des pistes.
J’ai passé commande d’une petite boîte chaude ‘Fondant d’Arly de la coopérative de Flumet’, rien que ça ! Un délice.

La gourmandise m’emmène ensuite vers le Matafan aux pommes ‘Granny Smith’s’, un délicieuse crêpe avec des pommes caramélisées et glace vanille Macadamia.

Mountain Spa Aquacîme,  un espace détente – Soyez Zen !



Il neige sur les pistes!
Après une matinée où l’on s’est bien défoncé sur les vertigineuses descentes du Grand Massif, on prend notre serviette et notre maillot pour un peu de détente.
L’Aquacîme c’est 1200 mètres carrés dédiés à l’eau, la détente et le bien être.

Quel pied de faire quelques brasses dans ce grand bassin nordique chauffé à 32C°, à ciel ouvert et avec une vue sur la piste des Timalets.
La nuit, plein les yeux avec les étoiles puisque c’est ouvert jusque 20h.
La neige fraîche tombe sur l’eau et provoque ce brouillard d’ambiance.
Les plus motivés sortent de l’eau et vont se rouler dans la neige.
A l’intérieur, c’est 2 saunas (70 et 80 C°), un hammam, un solarium et des transats qui sont disponibles.
Goûtez au thé et revigorez vous avant de vous replongez dans ce bassin à bulles, de jets massants et de cascades d’eau intérieur.
Attention le nombre d’entrées étant limité et très vite atteint n’attendez pas la dernière minute pour vous y rendre.

Un repas de tradition “Chez Raymond”



Raclette, potée et fondue savoyarde; tartiflette, diots au vins blanc et Polenta: Tout est sur la table. Tout doit être parti !

 

Une délicieuse soirée parmi les 85 vaches qui sont encore à l’étable et juste à nos cotés.

Seule une cloison vitrée nous sépare.

Les cloches pendues presque au-dessus de nos assiettes n’attendent que la fonte des neiges pour résonner dans les alpages sur les hauteurs de Samoens.
Une adresse sur la route de Joux-Plane, où la réservation est indispensable.

J’ai testé le Ski-Mojo, Donnez du Pep’s à vos runs en ski !



Ce matin, je me rends à la boutique Sport 2000 à Morillon 1100.
Au pied du front de neige, ici on y loue ce qui va me changer la vie en ski.
Cette nouvelle technologie est basée sur la puissance d’un ressort qui prend en charge jusqu’à un tiers du poids du corps.

Il s’agit d’un exosquelette conçu pour le ski , développé  à la fin des années 90 par un groupe de skieurs et ingénieurs Britanniques.
Maintenant, je préserve mes articulations, j’augmente même mes performances et surtout je prends vraiment beaucoup plus de plaisir à skier.
Mis en place en 5 petites minutes, il est fixé sur la chaussure de ski, maintenu via des sangles en néoprène et velcro ainsi qu’un confortable harnais situé sous les fesses.

Afin d’activé le SKI-MOJO, il suffit de tendre la jambe et idem pour le désactivé.
C’est même un gain de sécurité, je suis devenu beaucoup plus dynamique sur les carres de mes skis.
Y a de quoi baver, j’ai gagné 25 ans de ski !
Vive mon futur en tant que skieur !

L’essayer c’est l’adopter ! Et c’est même valable pour le snowboard,
le télémark et monoski.

J’ai ici tout un article si vous êtes intéressé par ce système.

Alors, quand vous aurez eu une belle journée sur les pistes ou en dehors grâce au Ski~Mojo n’oubliez pas de lever votre verre à la santé d’Owen.

Et pourquoi pas sur le plateau des Esserts au restaurant L’Beu?

Accessible à pied comme à ski, c’est une ancienne ferme d’alpage rénovée.

E-Fat Bike au bord du Giffre



Nico, Thomas, Jo et Bertrand: Une équipe de jeunes passionnés au service de Mountain Spirit Samoens.

Un team prêt à partager leur passion pour les activités sportives telles que le Canyoning, et le vélo en montagne.

Ils nous attendent à Morillon au lac Bleu afin de tester une randonnée en Vtt électrique le long du Giffre.

Encore de la chance avec l’essai d’un dernier né de chez Haibike X Duro 9.0 équipé en XTR. Le rêve de
tout Vététistes.

Lac Bleu, Lac des Dames, Passage au-dessus du Giffre via les passerelles pour aller jusque Sixt Fer à Cheval et retour vers Samoens, où se situe le magasin.


Les liens
Grand massif HiverGrand Massif Été
Office de Tourisme de Morillon
Office de Tourisme de  samoens
Office de Tourisme de  Les Carroz
A la Jaÿsinia – Maison Froissard – 111 Grande Rue, 74340 Samoëns
La Marche Afghane
Sport2000 Morillon 1100
Aquacîme
Ski-Mojo
Newloc – Skiset aux Carroz
Mountain-Spirit
Esf
Les Servages d’Armelle
Hotel Samoens – Les Glaciers


 

  

 

 

 

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+