20-03-18 – Quel casque pour mes activités sportives ?

20-03-18 – Quel casque pour mes activités sportives ?

Les bonnes raisons de porter le casque de ski ?

Je suis la mode, J’ai le look Coco ,…, j’aime la frime ; alors je range mon vieux bonnet et mes lattes non paraboliques de 2 mètres et je choisis un super casque, dernier cris !
Au delà du look, c’est la sécurité et un maximum de confort que vous allez gagner !
Croyez-moi, petit ou grand, expert ou novice, skieur ou snowboarder… C’est top !

La météo annonce pour cette nuit des chutes de neige, on est tout feu tout flamme.
Demain matin on sortira certainement.
8 heures du matin, la perturbation est passée, le ciel est dégagé et ça souffle sur les sommets.
Mon appli annonce une température de -15C°, c’est une Blague ?
Vive mon casque fourré de mousse ou de fourrure !
A Bonneval sur Arc, les dameuses de Vivian ont vraiment bien fait leur taf et les pistes sont bien damées, la neige a refroidit et est bien tassées les pistes sont une pure petite merveille pour tracer des
courbes à grande vitesse, c’est la tendance du carving, du wing-jump, et les sensations sont garanties !

Sur un autre domaine skiable,…Allez hop c’est parti et on prend le super télésiège débrayable et chauffant.
A peine assis, on rabat la barre antichute et PAF, merci à mon casque Julbo FreeTourer j’ai pas la bosse des maths et je ne me disputerai pas avec ma chérie.

Paysage grandiose, on monte et ça commence a souffler, comme j’ai mon casque j’ai bien chaud aux oreilles. Quel confort encore une fois !
Les dameurs de l’extrême sont partis et place aux superbes pistes toutes damées.
Des pentes bien lisses, bien pentues, de super boulevards et peu de
monde, donnent envie de se lâcher.

J’ai fixé mon masque Julbo , remplaçant mes lunettes et à pleine vitesse, Waouaw, je ne pleure plus de par le vent pris dans les yeux, par contre, je pleure de joie.
Aussi je vais éviter les traces de lunettes rendant mes collègues de travail jaloux.
Le maintien de mon masque sur le casque est juste parfait: Millimétré comme pour les champions!
Je ne le sens pas et l’action antibuée fonctionne nettement mieux.
C’est encore d’un grand confort. Mon masque Julbo

Ca n’arrive pas qu’aux autres, tomber sur de la neige dure et heurté la piste avec sa tête, sans son casque fait très mal et pourrait stopper net les vacances voir même une saison à la montagne.
Ce ne sera pas pour moi !
Une collision avec un autre adepte des sports d’hiver est si vite arrivée… alors je me protège.
Pas vrai Fabien ?

Et en hors pistes ? La neige est fraîche mais peut cacher des pierres.
La neige se transforme et peut devenir toute aussi dure que sur les pistes.
Les pisteurs vous le diront, les mains et la tête sont les premières à toucher le sol en cas de chutes alors pour que votre aventure en hors pistes se passe bien: Choisissez bien votre casque, portez-le et vous
serez gagnant de pouvoir raconter vos plus belles sorties.

Le poids plume : C’est important, plus il est léger et plus de confort vous aurez et on en trouve à moins de 400 Gr.
Alors quelle marque ? Quelle technologie ? Comment vous choisirez le bon casque ?

1. En fonction de l’activité, parce qu’il existe des normes.
Il faut adapter son choix par rapport à votre pratique sportive.
Pour le ski, il devra vous protégez d’obstacles (rochers, arbres, glace, autres pratiquants), vous maintenir au chaud et assurer une ventilation contre l’humidité pendant l’effort.

En gros, la classe A pour les pros, les compétitions ce sont des
casques ayant une couverture intégrale et la classe B pour vous et moi. Bref s’il est indiqué CE EN 1077 c’est déjà très bien concernant le ski.

Pour les activités telles que l’escalade, l’alpinisme la norme EN 12492
Certains casques dont mon nouveau JULBO FreeTourer possèdent les deux normes.

2. En fonction de la taille parce que l’efficacité de votre casque dépendra fortement de la taille qui doit correspondre à votre tour de tête.
Le p’tit truc : Mesurez donc tout d’abord la circonférence de votre tête, à l’aide d’un mètre mesureur souple. Afin de prendre correctement la mesure, il faut placer le mètre juste au dessus des sourcils.
Le casque vissé sur la tête, il faut que vous vous sentiez bien dedans et qu’il ne comprime pas votre tête !
Enlevez la boucle de maintien sous le menton, penchez la tête en avant …

Votre casque bouge ?
Alors il est trop grand ! Choisissez-en un autre.
Trop petit, vous aurez mal à la tête avec le temps et vous le laisserez au placard. Pas bien !

Un petit détail concerne la compatibilité entre votre casque et votre masque.

La ventilation du casque : certains casques sont munis de trous pouvant être fermés complètement ou pas, suivant les fabricants.
Le tour de tête et la mentonnière facilement réglable sont des atouts non négligeables.

Quand le changer ? Lorsqu’il présente des coups.

Et l’entretien dans tous ça ?
Chouchouter votre casque après votre activité. Laissez le sécher avant de le remettre dans sa housse.
Vous éviterez de vous de vous rafraîchir les idées avec un casque humide et vous éviterez aussi l’apparition de mauvaises odeurs.
Ne le rangez pas directement à porté des rayons du soleil pouvant
altérer ses propriétés mécaniques.

Donc manipulez votre casque avec précautions.
Pour ma part j’ai choisis le casque Julbo Freetourer pour son confort absolu à la montée comme à la descente.

Très léger, le système de ventilation permet une bonne circulation de l’air et une évacuation de la transpiration appréciable en montée lors de l’effort en ski de rando ou en alpinisme.
De plus il a la double homologation.
La petite fourrure, sa petite laine bien chaude est amovible ainsi que les oreillettes.

Un système d’attache à l’avant pour ma lampe frontale et à l’arrière pour le masque de ski est appréciable.

Les sorties peuvent se faire maintenant de jour comme de nuit.

Une très belle réussite ce casque, alors plus d’excuse, c’est
maintenant à vous de jouer… !

SITE WEB JULBO – Les casques

Les masques Julbo

Les lunettes Julbo

#julboeyewear #julbo #freetourer

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+