Quiétude au Pays du Lac d’Aiguebelette

Juillet 2018
La mer à la montagne et baignade de Rêve : 4 lacs de Savoie Mont Blanc

 

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - roselière et nénuphars - Ponton

Aujourd’hui je vous parlerai du Lac d’Aiguebelette, un grand lac naturel d’environ 550Ha entre roselières et nénuphars.

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - roselière et nénuphars

Quelques criques, deux îles dont une gardée par une chapelle.
Pour l’ambiance du havre de paix, les moteurs thermiques sont interdits sur le lac.

Altitude : 373m, surface de 5,4 kilomètre carré, 2km de large et un peu moins de 4 kms de long. Le tour des rives faisant 17 kms.

Comme déjà dit lors de mon article sur le lac Léman, ici c’est un retour au calme, une ambiance plutôt zen sur ce petit lac entouré de montagnes où seuls les Stand-up paddle, les kayaks et les avirons sont les bienvenus en plus des petites embarcations électriques, toujours dans la magnifique région Savoie Mont Blanc ensuite viendra le Lac du Bourget.

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - rive est

Ma première découverte s’est faite après avoir décollé de la montagne de l’Epine ; le dernier chaînon jurassien et la lisière des Préalpes.

ÉchappéBelge.be

J’étais dans mes premières années de parapente et au décollage on m’avait dit, tu décolles, tu vires à gauche et tu verras le lac ainsi que l’aire d’atterrissage située non loin de la maison du lac et que nous avions été voir avant de prendre la route qui nous mène en altitude à 1150m, et donc 777m de dénivelé quand même.

Prendre la route du col de l’Epine et peu avant le col il faut prendre à gauche sur environ 3km.
Un panneau indique le décollage qui se trouvera sur votre gauche.

Le lac d’Aiguebelette, j’y suis repassé plusieurs fois, pour nager, pour voler par-dessus, pour mettre ma tente le temps d’une nuit dans un camping et chaque fois au petit matin lorsque je vais au bord de l’eau, j’apprécie ce paysage savoyard.

 Que du bonheur !

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be

La maison du lac

(toute proche du péage de l’autoroute) est ouverte à 9h, idéale pour aller prendre mes infos, la météo et un bon café.

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - entrée

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - jardin

C’est dans un canapé installé dans la pelouse avec une vue sur le miroir (reflet de la montagne dans le lac) que je fais le topo de la journée.

De plus le personnel de la maison est super accueillant, les serveuses sont sympas comme tout ; c’est le début d’une bonne journée à passer au bord de l’eau.

Les couleurs, sont tantôt vertes, tantôt bleutées, en fonction de la couverture nuageuse et de l’ensoleillement plus ou moins fort ainsi que l’emplacement du soleil dans le ciel.

Bref le lac d’Aiguebelette est une petite perle turquoise où l’on a envie de se détendre ou de se laisser aller au fil de l’eau, sur un stand-up paddle par exemple.

Depuis 2015 le site (Lac et une partie de la montagne de l’Epine) est classé comme Réserve Naturelle. La qualité de l’eau fait l’objet d’un suivi régulier afin de permettre la baignade dans les meilleurs conditions. (www.baignades.sante.gouv.fr)

7 plages pour le bonheur des enfants, petits et grands

et la température moyenne du lac en l’été est de 26C°.

La route permet de faire le tour du lac afin de le découvrir sous d’autres facettes.

Inutile d’essayer d’accéder directement au lac via la route en bordure située au pied de la montagne. Y passer est sympa pour faire le tour ou accéder directement à la plage d’Aiguebelette ou celle de Lépin le Lac.

Le stationnement y est interdit sur la majorité du côté Est du lac. J’ai repéré qu’un seul endroit, et pour le reste, ce sont des entrées menant à des restaurants, gîtes ou camping.

Les autres plages se situent sur la route en direction de Saint Alban. En rive Ouest du Lac.

L’activités sur le lac :

©photos: Vertes Sensations

Plein les yeux, plein de couleur, des sensations de liberté, de l’eau bien sûr et cela s’appelle VERTES SENSATIONS.

Une base nautique situé en face de la maison du lac, pour apprendre le Stand-up Paddle ou découvrir le canal en canoé, menant en face de deux îles, aux eaux paradisiaques.

Kayak de randonnée, canoé canadien, bateau électrique, tout est louable de l’heure à la journée afin de pouvoir prendre le temps de flâner à son rythme.

On choisit ce dont on a envie, on est pris en charge immédiatement afin de recevoir tout l’équipement de sécurité pour l’activité nautique choisie et c’est parti.

Un véritable coup de cœur cette nouvelle activité.

Ma 1ère expérience vécue au lac Léman, je monte maintenant à bord de ces planches flottantes, de par leurs gros volume d’air, sans aucune difficulté et l’idée de faire des demi-tours le plus vite possible, faire le poirier ou d’autres poses ressemblant à du Yoga ne se fait plus trop attendre.

On vole à l’eau les quatre fers en l’air et on s’amuse de plus en plus !

Après une pause bien méritée, je teste une planche non gonflable, plus étroite, moins stable et surtout plus rapide. Il ne me faudra pas ½ heure pour rejoindre le bord.

Le soleil brille, le lac est plein d’étincelles, l’eau est transparente et les athlètes en aviron enchainent les longueurs sur le lac. Cette activité présente depuis le début du 20ème siècle sur le lac n’a jamais quittée les lieux. Tout au long de l’année, vous pouvez prendre contact avec la base d’aviron pour faire la découverte d’une nouvelle facette du lac.

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - roselière et nénuphars

Un superbe couloir de navigation leur est réservé afin de s’entrainer. (désolé pour les flotteurs qui ne sont pas visibles sur la photo ci-dessous)

Ceci c’était le coté glisse, sensation et sportif.

Les pêcheurs les plus matinaux sont sur le retour avec leur embarcation électrique. Brochets, perches, truites, lavarets ou feras, sont les quelques poissons du lac qui feront pour certain leur déjeuner via pourquoi pas, un barbecue.

Les Lodges du Lac:

C’est donc l’heure tant attendue et j’ai la chance de découvrir l’hôtel-restaurant « Les Lodges du lacs » à Saint Alban de Montbel, 2,5km du lac.

Monsieur le Maire de Nances se fait un plaisir de nous recevoir, de nous parler de sa région et de cet endroit vraiment très plaisant.

L’endroit est entouré de verdure, le canal passant en bordure de propriété, il nous permettra, de rejoindre en canoé, le lac après le repas.

Un petit peu à l’écart du lac, nous sommes ainsi suffisamment loin de la foule, ce qui assure le calme de la nature environnante.

Chaque vendredi soir, l’habitude de la maison est d’inviter un bon groupe de musique. La Guinguette est devenue tradition et tout est mis en place sous une magnifique tente dans le parc de l’hôtel.

Un super repas, une soirée au top et loger sur place ravira les amateurs plutôt que de reprendre la route difficilement. Ça donne envie, hé oui !

J’ai ici, découvert un menu excellent, le service était impeccable, la présentation dans l’assiette digne d’un gastronomique pour ce que j’ai pu découvrir.

Une repas comme je les aime, et délicieux !

Le chef du restaurant visiblement sait y faire et connait bien son métier.

L’ambiance est plutôt décontractée, pas besoin d’être en col/cravate pour déjeuner à midi et c’est d’autant plus agréable.

Zoom sur le Canoé, Je pratique !

Départ en canoé via le canal, pour les îles et retour à la maison du Lac en effectuant la traversée intégrale.

Après avoir pris place, nous découvrons le Ruisseau du Thiez, un petit canal menant directement au lac d’Aiguebelette. Ce lieu de quiétude est, j’en suis certain un endroit fréquenté par les martins pêcheurs et en photo ce serait assez grandiose de faire des observations dans un lieu de cette beauté.

Nous sommes de retour sur le lac d’Aiguebelette, privé et appartenant à une famille qui vient passer ses belles journées de vacances peut-être au château de Lépin le Lac. (Privé et pas de visite)

Lorsque je découvre le lac en sortant du canal, il est d’un vert absolument magnifique.

Le Lac d’Annecy est plus bleuté et celui du Bourget vire plus vers les gris.
Nous prenons le cap des îles.

Celles-ci sont entourées de roseaux qui se multiplient d’année en année via les rhizomes. On accoste à la découverte tel Christophe Colomb…

Les herbes sont hautes, et c’est à pied-nu, les orteils dans la boue que j’escalade un tronc d’arbre pour franchir les ronces et les orties.

J’entends chanter au loin, j’aperçois la chapelle et je me rends sur place. Un moment mémorable que d’écouter ces jeunes femmes dont les voix résonnent lorsqu’elles chantent ensemble.

Bon il est temps de retrouver le restant de l’équipage et de faire naufrage peut-être ailleurs ?
L’heure tourne et il faut maintenant traverser le lac pour rentrer à la base nautique « Vertes sensations » située au nord du Lac, juste à côté de la maison du lac, (il faut traverser la route) et qui nous a mis à disposition les Stand-up paddles, ainsi que le canoé.

C’était vraiment très sympa cette sortie sur les flots.
Tellement agréable que j’y suis déjà retourné afin de faire découvrir à mon fils la passion, l’émotion, la sensation que dégage les côtés nautiques au pays du lac d’Aiguebelette.
Merci à 

Je vous laisse découvrir par vous-même les autres possibilités (comme ci-dessus, le Festival des Cabanes) toutes recensées à la maison du Lac, située à Nances.

Prochaine aventure : Le Lac du Bourget.

Les Liens qui vous intéressent:


L’Échappé Belge.

maison du lac d'aiguebelette - échappébelge.be - roselière et montagne de l'épine

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+