Ski Alpinisme – Le 27ème Grand Béal 2016

UN EVENEMENT SPORTIF & POPULAIRE à ARVIEUX : Chaque 1er Dimanche d’Avril !

800x600_28166-affiche_grand_beal_web

_2120850LE QUEYRAS et tout ses habitants vous recoivent d’année en année pour une magnifique compétition de ski d’Alpinisme sur les crêtes et dans les vallons d’Arvieux.

Accessible à tous skieurs, 2 circuits de dénivelé différents attendent les candidats ainsi qu’un parcours de découverte mis en place pour les débutants au ski d’alpinisme
18h00 précise, j’arrive pile à l’heure pour le verre d’accueil & le briefing de la course donné par Christian Blanc, directeur du grand Béal que me présente Alexia Grossans, responsable communication pour le Queyras.logo_queyras_a_la_hauteur_de_l_essentiel

La course aura lieu le lendemain, sur les hauteurs de la station de ski d’Arvieux.
La météo s’annonce venteuse mais pas suffisemment que pour annuler l’édition 2016.
Qui d’ailleurs n’a jamais été annulée!

Le circuit A (dénivelé 2500+), en équipe de deux.
Le circuit B (dén.1650+) proposé aux bons skieurs, les juniors et les espoirs.
Le circuit C (dén. 1650+), une découverte prometeuse pour les amateurs venus se mesurer aux plus grands, qui accueille les cadets de la discipline.

Le départ est donné à 7h30.
A pleines foulées, c’est une centaine d’amoureux des sommets enneigés qui se précipite vers la Cabane de Fontouse, la dent de Ratier (2660m) pour redescendre vers les Châlets du Col de Furfande où l’on découvre la nouvelle Cabane du Berger.
05:30 précise, mon réveil sonne. Je dois être dans 30′ au point de ralliement.

Pour vivre au mieux le Grand Béal, avec quelques pisteurs-secouristes et guides nous embarquons sur une dameuse qui va nous emmener aux châlets du Col de Furfande (2300m).
Le jour se lève, il y a beaucoup de vent, les nuages sont bas et il neige par moment.

La dameuse s’arrète, nous descendons et nous sommes vers 2000m d’altitude.

Je colle mes peaux sur les skis et je monte au Pic du Gazon (2744 mètres d’altitude)
Ma montre Suunto Ambit2 me confirme que j’y suis déjà.

J’y rencontre deux bénévoles dont Guillaume Ribeyrolles, qui deviendra un ami. tribeal1

Une remontée rapide vers le Pic du Gazon pour se lancer dans les pentes.
Certains passages sont munis de cordes afin d’être sécurisés.
Tout est pensé pour le skieur alpiniste !

Les guides et les pisteurs du Queyras sont présents le long du circuit afin d’assurer la sécurité des participants.

Bénévoles motivés et passionnés: Les Queyrassins et Queyrassinnes se mobilisent.

tribeal2

Les guides et pisteurs-Secouristes: toutes ces personnes   vivant ou ayant vécu dans la région sont à pied d’oeuvre depuis plusieurs semaines.
La veille de la course, ces derniers montent en peaux de phoque aux châlets de Furfande et de Clapeto afin de pouvoir être suffisemment tôt sur les crêtes et accueillir les compétiteurs.

Certains reviennent des pyrénées au pays d’Arvieux, juste pour retrouver leurs amis d’enfance, le temps d’une soirée dans ces châlets de haute montagne, véritable patrimoine du Queyras. (prononcer sans le S )

Les services hôteliers, services de location de ski, les traceurs pour les circuits, restaurateur, etc… chacun s’investit à sa façon dans cet événement annuel.

La course terminée (2h15 pour les meilleurs) un copieux ravitaillement vous attend au village : jambon du Pays, charcuterie, fruit, fromage, ainsi que thé et infusion aux herbes locales font le bonheur de tous les participants.

Du CERF au menu :

Le plein d’energie… Les organisateurs vous proposent un repas conçus avec les produits locaux !

On vous fixe ensuite un dernier rendez-vous et pas des moindres à Brunissard pour le repas de midi et la remise des prix.
Le repas est préparé à base de produits locaux et cette année on vous propose un met selecte … du Cerf d’Arvieux.
Pour la petite anecdote, ce grand cerf s’est suicidé.
Triste sort et la société de chasse d’Arvieux ne sachant qu’en faire; lors d’une soirée quelque peu arrosée, l’idée fût lancée de l’offrir au Club Montagne Queyras pour le servir en plat principal au Grand Béal. La boucle était bouclée. Le repas est accessible à toutes et tous moyennant un petit ticket.

10 000 € de Prix
L’organisation et la FFME se mobilise fortement,
notemment pour les récompenses…

Vers 15h00, nous nous rassemblons pour les résultats.
Le maire d’Arvieux, les organisateurs, la fédération francaise de montagnes et escalades, offrent les lots de récompense qui signent ainsi une sportive fête de fin de saison en Ski Alpinisme du Queyras.

Je remercie:

Panasonic Belgium pour le matériel photo.
Dynastar pour mes skis.
Millet pour mes vêtements en Gore-Tex.

Le Jamberoute pour le dîner.
jamberoute
Crédit photo: ©www.queyras-montagne.com

Le châlet Viso pour la nuitée, avec petit déjeuner.
chaletviso
Crédit photo: ©chalet viso

L’Office de tourisme du Queyras pour l’organisation de notre séjour au sein du 27 ème Grand Béal.
logo_queyras_a_la_hauteur_de_l_essentiel
Le magasin Intersport Jean Blanc à Arvieux que je recommande pour la location et/ou l’achat de matériel.

Les bénévoles et toutes les personnes rencontrées ces deux jours.

La Fédération Française de Montagne et d’Escalade
La Fédération Française de Ski
Restauration traditionelle: Le Jamberoute, lieu dit Brunissard 05350 ARVIEUX
Tél : 04 92 46 81 00

 

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+