Osprey Soelden 32, le Backpack pour le ski, comme pour le snow !

Osprey

Osprey

Osprey Un nom évocateur:

Sölden, station alpine dans l’État autrichien du Tyrol, du ski, le glacier de l’Ötztal, des vues à plus de 3 000 mètres d’altitude …

Est-ce aussi là, l’origine du nom de ce sac Osprey, adapté aux activités de ski touring et snowbord ?

Osprey

Je ne le sais pas, mais le nom de ce sac me donne envie de retourner dans cette superbe station.

Osprey

Osprey Quel sac à la journée ai-je choisi pour emmener mon matériel de ski ou de snowboard et pourquoi?

Avec le Soelden 32, tu auras tout le nécessaire rapidement sous la main.

Ce sac existe en deux versions. Ici, le Regular et puis, le pro avec un airbag en cas d’avalanche.

Ton matériel de sécurité, tel que la pelle et la sonde, est accessible très rapidement.

Osprey

Deux poches sont prévues pour les gourdes, un sifflet pour l’urgence, et même la possibilité d’accrocher ski et Snow sur le même sac lorsque ta trace sera finie.

Osprey

Rien n’a été oublié : fixer ton casque de façon simple et rapide, emmener des broches à glace ou une poulie bloqueur à même le ceinturon, c’est le prêt à l’emploi immédiat.

Osprey

Osprey

Le tout fait dans un tissu solide, comme à son habitude, Osprey reste fidèle à la haute qualité de ces sacs.

Le compartiment principal est accessible par l’arrière et comporte un grand panneau en mousse qui évite à la neige de rester dans ton dos. C’est aussi une protection contre le froid et les chocs.

Osprey

Les tirettes sont solides, bien fluides.

Osprey

Le Soelden 32 litres est un sac technique léger et résistant pour le hors-piste, qui offre un ajustement et une fonctionnalité sans égal.

Osprey

Les tissus et les matériaux de pointe de ce sac le rendent plus léger, aussi bien dans les montées éprouvantes que dans les descentes exigeantes.

Osprey Osprey

Son ajustement stable et adapté permet un mouvement dynamique qui préservera votre énergie lorsque vous en aurez le plus besoin. Comme le sac n’est pas conçu de façon épaisse, il suit bien chaque mouvement. Une fois sur ton dos il bouge plus.

Un tout petit regret ?  Peut-être, qu’il n’y ai pas le petit bout de sangle pour y mettre mon piolet, ou alors je n’ai pas trouvé le bon système. Et pour fixer ma paire de ski dans la diagonale, ce n’était pas le plus facile.

Osprey

Ceci dit, c’est pour moi assez rare d’emmener ce piolet.

La question a toujours se poser à l’achat:
Aurais-je vraiment besoin de ce détail ? Oui, non ? Souvent ? Vraiment souvent ou juste une fois ?
Etanchéité: non et il n’y a pas de rain-cover prévu à cet effet.

J’ai marché 3 heures sous la pluie, une bonne drache comme on dit en Belgique, et j’ai pu voir que l’intérieur du sac était humide à certains endroits. Comme nous avons de plus en plus de matériel électronique, c’est pour moi assez important ne fut-ce qu’une poche étanche, pour le téléphone portable.

Mais s’il pleut, tu vas aller skier ? 😉

Osprey Au final:

je trouve quand même ce sac pas mal du tout. Il est bien compartimenté, très solide et bien fini.
Pas trop lourd, même s’il n’est pas le plus léger et c’est ce qui le rend solide.

De plus, sur mon dos, je ne le sens presque pas du tout et c’est une belle protection.

Osprey Liens:

Osprey Soelden 32

It's only fair to share...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+